Quel fruit de mer lorsque l’on est enceinte ?

Les fruits de mer enceinte, est-ce une bonne idée ? Consommez pour leurs goûts ou pour leurs apports sur notre santé, certaines personnes en mangent régulièrement dans la vie courante. Mais voilà, il arrive parfois que des (heureux) événements viennent chambouler votre vie et vos assiettes. Quelles sont les précautions ? Quels sont les fruits de mer à risque ? Nous répondons à vos interrogations.

Quels sont les risques avec les fruits de mer en étant enceinte ?

Les grossesses sont un moment où vous devez être vigilantes. Des produits de la mer mal conservés ou servis crus peuvent entraîner des problèmes pour vous ou pour le développement de votre enfant.

La qualité la fraîcheur et la préparation des fruits de mer est primordiale pour éviter des maladies comme la Listéria, la toxoplasmose, l’hépatite A ou encore les vers Anisakis.

De plus, les fruits de mer et poissons qui n’auraient pas été préparés convenablement sont parfois à l’origine d’intoxication alimentaire. Il est possible que votre bébé en soit impacté. Néanmoins, si vous êtes prises en charge à temps les risques seront minimes.

Les bons fruits de mer

Les fruits de mer sont excellents lorsque l’on est enceinte grâce à leurs apports. Riche en vitamine, en Oméga-3, en protéines ou bien en sels minéraux. Ils peuvent vous apporter de très bonnes choses. Bien qu’ils soient vecteurs de problèmes dans certaines conditions, vous pouvez en manger lors de votre grossesse. Pour cela, veiller à toujours respecter les règles de conservations et de cuissons. Si des doutes persistent, n’hésitez pas à nous questionner.

En étant enceinte, nous vous conseillons les moules. Bien conservées, sans rupture de la chaîne de froid et bien cuites, elles n’ont que du positif à vous apporter. Un plein de calcium, de magnésium, de zinc, de fer, de vitamines et de protéines pour vous et votre enfant.

Un autre fruit de mer tout aussi intéressant est l’huître. Alors que l’on ne penserait pas directement à celle-ci, il faut savoir qu’elle vous fait bénéficier de nombreux bienfaits. Toutefois, il est essentiel de rester vigilant à la cuisson. Ne surtout pas la manger crue mais toujours bien cuite. Nous vous recommandons une cuisson au four pour la gratiner ou la pocher.

En ce qui concerne les crustacés, les crevettes sont elles aussi autorisées. Toujours bien cuites, vous ne risquerez rien et profiterez même de leurs nombreux apports.

Qu’en est-il des poissons ?

Les poissons vous apportent eux aussi leur lot de bonnes choses. C’est pourquoi, ils restent excellents lors de votre grossesse.

Vous devriez privilégier les poissons gras pour apporter des substances essentielles pour vous et votre bébé. Ainsi, préférez des poissons comme le maquereau, la truite, le turbot ou bien la sole. Par ailleurs, vous pouvez essayer notre recette de la sole, afin de la savoureux pleinement. Les poissons de petites et moyennes tailles vous permettent d’éviter les accumulations de mercure qui se retrouvent le plus souvent dans les poissons de grande taille.

De ce fait, évitez au maximum le thon, le saumon ou bien l’espadon. En outre, toutes les préparations crues comme les sushis sont également à bannir. Nous le disions précédemment, les aliments crus sont davantage vecteurs de maladies et problèmes qui pourraient s’avérer dangereux au cours de votre grossesse.